Google Penguin tourne à présent en temps réel

Par Agence Web Bretagne Actualités web, Référencement Aucun commentaire sur Google Penguin tourne à présent en temps réel

C’est le 23 septembre dernier que Google a annoncé sa mise à jour de Google Penguin. La version 4.0 de ce filtre apporte une grande nouveauté puisque celui-ci fonctionnera désormais en temps réel.

Google Penguin : petit rappel

Pour ceux qui aurait raté une étape dans l’univers du SEO, Google Penguin est sorti le 24 avril 2012. Ce filtre avait alors pour vocation de pénaliser le manque de qualité de certains sites. Alors que Google Panda, apparu un an plus tôt, avait été créé pour sanctionner les sites dont le contenu était pauvre, de mauvaise qualité ou dupliqué, Penguin s’intéressait quant à lui au mauvais netlinking. De fait, à l’époque, nombre de sites possédaient un grand nombre de liens entrants, sans pour autant que la qualité soit au rendez-vous. La course à la quantité était lancée or Google a souhaité revoir sa politique de classement et privilégier les sites dont les backlinks étaient naturels et de qualité.

Avec Google Penguin, Google avait également la volonté de sanctionner le cloaking. Depuis l’apparition de ces filtres, les agences SEO ont du s’adapter massivement et réaliser un référencement plus naturel, même si certaines d’entre elles avaient déjà privilégié ce type de pratique.

 

Google Penguin : quelles sanctions

Si quelqu’un prend le risque de ne pas respecter les règles SEO de Google et de son Penguin, les risques sont importants. En effet, si les pages faisant l’objet de backlinks de mauvaise qualité ne disparaissent pas de Google, elles perdent en visibilité, la sanction peut être importante pour des structures qui ne vivent que sur le web.

 

Google Penguin 4.0 : une détection en temps réel

Depuis sa création, Google Penguin a fait l’objet de différentes mises à jour. La dernière commençait à dater puisque Google Penguin 3.0 est sorti le 18 octobre 2014. Aujourd’hui, avec Penguin 4.0, Google change les règles. De fait, le géant américain est parvenu à intégrer ce filtre au cœur de ses algorithmes en temps réel.

Conséquence : les sanctions vont tomber plus vite et les pages concernées par un mauvais netlinking vont perdre plus rapidement en visibilité. Mais en parallèle, cela permettra également aux propriétaires de sites qui ont désavoué des liens de piètre qualité de perdre plus rapidement leur sanction.

En outre, Penguin 4.0 sera bien plus précis et saura plus aisément pénaliser la page fautive et non tout le site.

  • Share:

Laisser un commentaire